quai de réception des raisins    



Depuis 1999, les vinifications ont lieu dans la cuverie construite au pied des Grands Crus.
Ce nouveau bâtiment a permis de moderniser les systèmes de réception et de pressurage de la récolte et de doubler notre capacité de vinification et de stockage.



la cuverie chargement du pressoir par gravité



Dès la récolte, les raisins sont acheminés par des bennes élévatrices qui permettent le déversement des raisins dans le pressoir par gravité. Cette méthode permet de respecter l'intégrité des raisins. On évite ainsi tout écoulement prématuré du jus, qui pourrait s'oxyder et perdre de son potentiel aromatique.
L'extraction est assurée par deux pressoirs pneumatiques, permettant une parfaite sélection des jus qui s'écoulent progressivement.


cuve de débourbage    
Ces jus sont ensuite envoyés dans des cuves de débourbage où ils vont s'éclaircir avant de partir en fermentation.



Après le débourbage, les différents crus sont placés en partie en cuves, et en partie en fûts de chêne. Ils y resteront jusqu'à l'assemblage.
    vinification en fûts



La fermentation alcoolique démarre quelques jours après la récolte. Nous la suivons de très près par des analyses de densité et de température effectuées matin et soir. Selon les millésimes, elle a une durée très variable, allant de quelques jours à plusieurs semaines.
    le laboratoire du domaine



Viennent ensuite les fermentations malolactiques, qui sont systématiquement effectuées au domaine pour permettre au vin de s'adoucir et de s'affiner. Grâce à elles, l'acidité du vin baisse par la transformation de l'acide malique en acide lactique.
Cette fermentation s'accompagne d'une production de composés secondaires qui enrichissent et bonifient le vin.

 
dégustation avant assemblage    
L'élevage dure environ dix mois. Il est effectué entièrement en cuves pour les Chablis et Petit Chablis.
Par contre, les Premiers et Grands Crus sont en partie vinifiés et élevés en fûts dans nos caves.
C'est l'une des particularités du domaine qui, au début des années 80, a été l'un des premiers à revenir à l'élevage en fûts.



Au bout de dix mois environ, les différentes cuvées sont dégustées pour être assemblées. C'est sans aucun doute le travail le plus complexe mais aussi et surtout le plus passionnant.

 


Les vins sont ensuite collés, filtrés, puis mis en bouteilles vers le mois de septembre.
La commercialisation peut ainsi commencer quelques semaines avant la récolte du nouveau millésime.

 
    les bouteilles sont prêtes pour la commercialisation


stockage en cave